Direction de l'Archéologie

Direction de l'Archéologie Conseil général d'Indre et Loire
>> RETOUR   
ACTUALITE
 
Fouille en cours des sols la grande salle en 2016
Fouille en cours des sols la grande salle en 2016
Diaporama de 4 photos
Infos pratiques 
  • Visite du chantier de fouilles du lundi au vendredi à partir de 14h30 - RDV au château
16 AOûT AU 17 SEPTEMBRE 2017
  • Cinquième campagne de fouilles au château de Loches - 2017
En 2016, la quatrième campagne de fouilles programmées effectuée dans le parc des logis royaux du château de Loches consistait à mieux documenter les vestiges d'un bâtiment interprété comme une grande salle datée du 11e s., repéré en 2013 lors de deux sondages exploratoires.
La mise au jour d'un bâtiment aux dimensions plus importantes que les hypothèses précédemment établies est le principal fait de cette campagne. Située à l'angle du bâtiment, l'emprise définie a en effet entrainé la mise au jour d'un mur gouttereau de l'édifice, sur une longueur de 11 m, percé d'un portail monumental de 2,40 m de largeur. Les nouvelles hypothèses de restitution, se basant sur une analyse des modules employés dans la construction, tendent désormais vers la restitution d'un bâtiment de 16 m de large, pour une longueur qui pourrait atteindre de 26 à 35 m.

Depuis le portail, un large escalier permettait de descendre dans une pièce au sol de terre battue. L'accumulation de niveaux de dépotoirs renvoie l'image d'un espace utilitaire (service, stockage…). Le bâtiment possédait donc vraisemblablement un étage où se situait la salle d'apparat. Celle-ci était richement ornée, comme le prouve la découverte de nombreux fragments de vitraux décorés et d'enduits peints colorés.

La quantité de mobilier archéologique (céramique, faune) prélevée dans les sols fouillés montre que l'édifice a été très fréquenté au cours du 11e s., indiquant que le comte et sa cour résidaient souvent à Loches.

La fouille a également montré que le bâtiment a subi une dégradation relativement rapide. L'ajout de contreforts et la reprise de parements intérieurs signalent que de lourds travaux de restauration ont eu lieu au début du
12e s.
Les données sur la chronologie de l'occupation prouvent par ailleurs que l'ensemble des niveaux de sols conservés s'accumulent sur une période assez courte, allant des environs du milieu du 11e à la fin du 12e s.. L'analyse stratigraphique et historique semble démontrer que le bâtiment tombe en désuétude dès cette époque et est rapidement abandonné.

En effet, cette époque est celle des conflits opposant Philippe Auguste à Richard Coeur de Lion et Jean sans Terre. En 1204, le château passe sous l'autorité des rois de France. Cependant, ceux-ci ne choisirent pas Loches comme résidence avant le 14e s. et la grande salle dut alors tomber en désuétude.
Toutefois, un document de 1438 mentionne encore les «vieilles sales du roi». L'édifice n'est démoli qu'à la fin du 15e.

La campagne de fouille en 2017 ouvre une nouvelle fenêtre sur le bâtiment de la grande salle. Il s'agit notamment de vérifier la présence d'un mur de refend divisant longitudinalement l'espace inférieur, ou encore de comprendre l'articulation de l'édifice avec les remparts au nord-ouest. D'autres investigations seront par la suite nécessaires, afin de confirmer les dimensions totales de l'édifice.

Comme les années précédentes, des visites guidées du chantier sont organisées tous les jours du lundi au vendredi à partir de 14h30. Elles sont ouvertes à tous et sont comprises dans le prix d'entrée du château.


Mentions légales