Direction de l'Archéologie

Direction de l'Archéologie Conseil général d'Indre et Loire
>> RETOUR   
ACTUALITE
 
Vue générale de la fouille de la chapelle
Vue générale de la fouille de la chapelle
SADIL©
Diaporama de 2 photos
Infos pratiques 
  • Le public est accueilli quotidiennement à 14h30 sur le site.
    Le chantier sera ouvert lors des Journées Européennes du Patrimoine
  • Fouilles de la Chapelle Saint-Louis à la cité royale de Loches
Depuis le 25 août, les archéologues du Conseil général ont investi la Cité royale de Loches pour une seconde campagne de fouille. Celle-ci se tiendra jusqu'au 26 septembre. La campagne de cette année se situe à l'emplacement de l'ancienne chapelle Saint-Louis, dont les vestiges ont été partiellement découverts en 2013.
Depuis deux semaines, une équipe de 11 personnes -dont huit bénévoles, étudiants ou passionnés - sont à pied d'oeuvre auprès des Logis royaux pour continuer à dégager les vestiges de ce bâtiment afin d'en mieux connaitre les plans, l'architecture, la période d'utilisation.

Cette chapelle privée aurait été construite à la fin du 14e siècle à une époque ou Loches appartenait à la famille royale. On connaissait l'existence de ce bâtiment sur un plan ancien du XVIIIe siècle, mais elle a été détruite sans doute à la Révolution. Ce monument redécouvert faisait partie intégrante du programme palatial des logis royaux et nombre de grands personnages du royaume de France sont venus s'y recueillir (rois et reines, Agnès Sorel, Jeanne d'Arc…).
Si le très beau carrelage et l'entrée de la chapelle ont marqué la campagne de 2013, il s'avère qu'il n'y a pas de trace d'autres carreaux, qui ont sans doute été récupérés au moment de la démolition de la chapelle.

D'autre part, les archéologues ont découvert une fosse circulaire, vestige d'un moule à cloche, datant du tout début du 19e siècle. Les vestiges du four destiné à faire fondre le bronze ont été découverts à proximité. C'est un peu une surprise, car on sait que la chapelle n'avait pas de clocher, mais ce four aurait pu servir à fondre les nouvelles cloches de la Collégiale Saint-Ours toute proche, à la suite des évènements révolutionnaires ayant entrainé en 1792 la destruction des anciennes. Il reste encore plus de deux semaines de fouille pour engranger des informations permettant de mieux connaître ce site.

Le second objectif de la campagne de 2014 définit par les archéologues est l'exploration des couches antérieures à la chapelle. À ce titre, les vestiges d'un mur large de plus de 2m ont été mis au jour. Il pourrait appartenir aux fortifications de l'époque des Comtes d'Anjou (900-1200) qui avaient fait de Loches une redoutable place forte. Ces vestiges sont donc bien antérieurs à la chapelle Saint-Louis et apportent des informations inédites sur les périodes les plus anciennes de l'occupation du site.
Pendant la durée de l'opération, les archéologues reçoivent quotidiennement à 14h30, les visiteurs munis d'un billet d'entrée à la cité royale, du lundi au vendredi sur le site de la fouille.
Deux journées « portes-ouvertes » du chantier seront également proposées gratuitement pendant les Journées Européennes du Patrimoine les 20 et 21 septembre 2014.


Mentions légales