Archives départementales d'Indre et Loire

L'archéologie pour connaître le territoire
L'ARCHEOLOGIE POUR CONNAITRE LE TERRITOIRE
  • L'archéologie reconstitue l'histoire de l'humanité grâce aux traces que celle-ci a laissées.
Elle permet de mieux connaître le territoire dont les élus du Conseil général d'Indre-et-Loire ont la responsabilité.
Ainsi sont étudiés les maisons, les temples et églises, les forteresses, les ateliers, qui depuis la nuit des temps structurent ce qui deviendra le département de l'Indre-et-Loire.
L'étude des productions est aussi riche d'enseignements : sur l'évolution technologique, la vie quotidienne, la sensibilité esthétique, les courants commerciaux, etc.
Vases et poteries gallo-romaines
Vases et poteries gallo-romaines et médiévales trouvés à Chinon et à Chargé (Photo C. Raimbault. Cg37).
  • L'Homme lui-même est un témoin archéologique.
L'étude des squelettes permet de connaître les évolutions démographiques, les migrations, l'état sanitaire des populations et les progrès de la médecine.

Sépulture en pierre 13e-14e siècle
Sépulture en pierre 13e-14e siècle. Prieuré de Saint-Cosme (2006. Photo SADIL. Cg37).


  • Enfin, l'étude des relations entre l'Homme et son milieu naturel se développe.
C'est l'histoire des manipulations génétiques, c'est-à-dire de l'agriculture et de la domestication des animaux.
C'est aussi celle de son impact sur l'environnement, les ressources en matière première, des déboisements à la pollution en passant par la création des paysages tels que nous les observons de nos jours. Ainsi, l'étude de l'histoire de la Loire montre que, si elle est restée un fleuve moins canalisé que les autres, sa physionomie actuelle est le résultat de la longue influence des hommes sur son cours.



Mentions légales